CONAPAC-RDC

CONAPAC RDC

FAITIERE DES ORGANISATIONS PAYSANNES DU KWILU, KWANGO ET MAI-NDOMBE-FOPAKMM

 

  1. DONNEES DE BASE DE L’ORGANISATION

 

Données de contact:

Nom complet :                     FAITIERE DES ORGANISATIONS PAYSANNES DU KWILU, KWANGO ET MAI-NDOMBE

En abrégé / Sigle :                                  FOPAKKM

 

Adresse physique :                   Avenue KWANGO, N0 162, Quartier SANKURU, Commune de  NZINDA, Ville de

KIKWIT, province du KWILU, RD CONGO.

 

 

E-mail :                                      fopakkmfaitière2015@gmail.com, nzwangablaise@gmail.com

 

Tel.:                                          – (+243) 81 16 56 123

-(+243) 82 027 57 57

 

 

Données institutionnelles:            

Date de création:                     09 Décembre 2015

Nature de l’organisation:     Réseau / Faitière

Statut légal de l’organisation: ASBL

Nom du responsable juridique : BLAISE NZWANGA KISWA

Nom du secrétaire exécutif : ESPERANCE SONGI SONGI

 

Personnel:

Nombre de personnel:                                      total: 22                 hommes: 14          femmes: 8

Nombre de collaborateurs permanents:           total: 15                 hommes: 9            femmes: 6

 

 

  1. DESCRIPTION DE L’ORGANISATION

 

  1. Emplacement du bureau et région d’intervention
  • Ville de KIKWIT SUR AVENUE KWANGO N0 164, COMMUNE DE NZINDA.

Latitude          :     50 03/ 07,93//      Sud

Longitude       :     180 48/ 14,13//      Est

Altitude           :      462 m

  • REGIONN D’INTERVENTION : PROVINCES DU KWILU, ET DU MAI-NDOMBE
  1. QUI SOMMES NOUS ?

 

1.1. Brève présentation de la FOPAKKM

 

La FOPAKKM  est le produit de la restructuration de la Fédération des producteurs agricoles du Bandundu, FOPABAND en sigle depuis le 09 décembre 2015. Il s’agit en effet d’un regroupement des organisations des producteurs agricoles de trois provinces démembrés de l’ancienne province du Bandundu.

 

La FOPAKKM est encore présente dans 2 provinces à savoir le Kwilu et le Maï-Ndombe, le Kwango ayant déjà acquis une faitière provinciale paysanne autonome.

 

La FOPAKKM compte actuellement 142 unions paysannes constituées de 2753 organisations paysannes de base avec 1 74.233 membres personnes physiques (Hommes, femmes, adultes et jeunes) dont, 88.905hommes et 85.328 femmes. Son rayon d’action couvre  2756 villages à travers les 15 Territoires des provinces du Kwilu et Maï-Ndombe. A l’heure actuelle, le bureau CA a enregistré 11 dossiers de demande d’adhésion des nouvelles unions.

 

La FOPAKAM est membre actif de la Confédération nationale des producteurs agricoles du Congo, CONAPAC en sigle, qui est une plateforme nationale regroupant 17 fédérations provinciales autonomes avec plus de3000.000 de membres physiques constitués en associations multifonctionnelles, coopératives et syndicales.

 

Reconnaissance officielle

 

La FOPAKKM est reconnue  au niveau du Ministère de la Justice sous le numéro F.92/28.965, elle est agréé au ministère national de développement rural sous le numéro : 012/MINIDER/ONGD-ASBL 2019 du 18/11/2019. La FOPAKKM a signé un contrat à de partenariat durée indéterminée avec le secrétariat du ministère national de développement rural sous le N: 10/070/SG/DR/2019. Elle est reconnue au gouvernement provincial du Kwilu où se localise le siège sous l’arrêté provincial du gouverneur de la province portant numéro : N0 071/CAB/PROGOU/WIA/KLU/2021 du 03/12/2021.

 

Les principales missions de la FOPAKKM se résument :

 

  • A la structuration des producteurs agricoles familiaux, l’organisation et le renforcement des capacités du monde paysan ;
  • Promotion de l’entrepreneuriat agricole durable et management ;
  • A la défense des intérêts et droits socio-économiques des paysans producteurs agricoles familiaux sur tout le plan ;
  • Promotion de l’autonomie financière et mobilisation des ressources financières en interne ;
  • Appuis et accompagnement des organisations de producteurs agricoles au micro finance et crédit adapté aux agriculteurs familiaux ;
  • A la représentation des producteurs agricoles familiaux au niveau provincial et national
  • A la promotion du genre et du leadership féminin et des jeunes dans les organes de décision ;
  • A la promotion de l’agriculture familiale durable.

 

1.2. Vision : Ce que nous voulons atteindre

 

‘’Etre dans notre monde paysan uni, économiquement fort et professionnel, capable d’influencer les décisions des politiques et émergeant à l’horizon 2030’’.

 

La FOPAKKM veut promouvoir la durabilité économique des activités agricoles tout en améliorant les conditions des vies des ménages et de la communauté à travers des organisations paysannes capables d’affronter les défis et influencer les décideurs politiques au niveau local, provincial et national.

 

1.3. Mandat de la FOPAKKM: Ce que nous faisons

 

La FOPAKKM a pour mandat, la défense des droits et intérêts socio-économiques et culturels des paysans/producteurs agricoles familiaux.

 

Susciter l’éveil  de conscience du paysan et l’émergence des OPs, capables de se créer de l’emploi par le travail de la terre, afin d’être considérés comme des partenaires économiques incontournables de l’Etat Congolais en matière de production agricole et vivrière par les exploitations familiales durables et contribuer efficacement au développement intégral du monde paysan.

 

1.4. Les objectifs poursuivis par la FOPAKKM sont :

 

  • Défendre les intérêts et les droits des associations membres vis – à vis des tiers ;
  • Accompagner les producteurs agricoles dans l’amélioration de la production agricole et la croissance de leur revenu ;
  • Appuyer, conseiller, accompagner, animer et assurer la médiation entre les membres ;
  • Assurer le marketing des produits des membres, la recherche de partenariat et de financement pour les membres ;
  • Stimuler l’émergence d’autres organisations paysannes ;
  • Accompagner et appuyer techniquement les organisations membres ;
  • Conseiller et informer les membres ;
  • Promouvoir la bonne gouvernance au sein des organisations membres ;
  • Structurer le monde paysan.

 

 

 

 

 

 

 

1.5. Quelques réalisations

 

La vie de la FOPAKKM a été marquée par les principales actions suivantes :

 

  • Accompagnement de la structuration des organisations de Producteurs Agricoles en coopératives agricoles, en organisations paysannes de base et en unions paysannes;

 

  • Mise en place du comité provinciale de plaidoyer composé de 13 animateurs dont 7 dans le  groupe de travail plaidoyer et 6 dans le groupe de travail communication sur les thèmes liés à l’agriculture suivants :
  1. participation à la planification, au suivi et évaluation des plans provinciaux de développement agricole et rural ;
  2. cogestion des fonds alloués à l’entretien et réhabilitation des routes de desserte agricole ;
  3. accès sécurisé à la terre par les producteurs agricoles familiaux,
  4. financement agricoles par le Fonds national de développement agricole et le Fonds national de microfinance en intermédiation avec les banques commerciales, les institutions de microfinance et les coopératives d’épargnes et de crédit ;
  5. l’application de certaines disposition de la loi portant principes fondamentaux relatifs à l’agriculture pour soutenir l’agriculture familiale ;
  6. la participation à la formulation et la mise en œuvre des politiques incitatives à travers le Conseil consultatif provincial de l’agriculture et les conseil agricoles ruraux de gestion au niveau des entités territoriales décentralisées
  • Organisation des ateliers provinciaux d’échanges sur les problématiques foncières, la gestion du terroir et la sécurisation foncière des agriculteurs familiaux en collaboration avec les divisions provinciales du cadastre et des titres immobiliers
  • Organisation des ateliers de formation des formateurs sur la gestion des organisations paysannes ;
  • Formation sur le tas des dirigeants des organisations membres sur l’approche « Farmers Advisory and Consultation Toll  (FACT) » dans le cadre de suivi budgétaire alloué à l’agriculture et au développement rural. Cette approche repose sur les quatre étapes suivantes :
  1. les consultations avec les membres pour recueillir leurs avis sur ce qu’ils vivent ainsi que la réalité à leurs  aspirations  concernant  un  problème  spécifique ;
  2. la recherche  participative des  informations  et  des  données nécessaires pour préparer et justifier des propositions solides et crédibles ;
  3. la préparation des propositions et des arguments pertinents pour la déclaration de position ;
  4. la présentation de la proposition ou la déclaration de position aux décideurs politiques, avec une cartographie des acteurs comme stratégie.
  • Publication d’un magazine mensuel : « FOPAKKAM Echos » informe sur les activités de la faitière et publie des innovations et actualités du secteur agricoles ;

 

  • Signature d’une convention de partenariat avec l’ONGI belge Broederlijk Delen dans le cadre du Programme d’appui à la structuration, au plaidoyer et à la professionnalisation des producteurs agricoles familiaux organisés en République Démocratique du Congo, PASPOR en sigle. Ce programme repose sur 6 composantes à savoir :
  • Signature d’un contrat de partenariat avec l’ONGI belge Broederlijk Delen dans le cadre du Programme Intégré Kwilu (PIK-2) sur :

 

  1. Augmentation de la production agricole durable ;
  2. L’entreprenariat des organisations paysannes accompagnées avec une agriculture basée sur le marché
  3. Le développement organisationnel des organisations paysannes,
  4. Le développement des filières agricoles,
  5. Le plaidoyer agricole,
  6. La promotion du genre et du leadership féminin et des jeunes.
  7. L’environnement et agro-écologie
  8. La communication.
  • Mise en place et opérationnalisation d’un SIMA (système d’informations sur les prix et marchés des produits agricoles) depuis 2020 à ces jours.
  • Des campagnes de sensibilisation sur l’adoption des pratiques agro-écologiques

 

1.6. Stratégie : Comment nous agissons

 

Les stratégies de la FOPAKKM sont :

  • Promotion de l’autonomie financière des OPA (pour accroître la participation des membres physiques au fonctionnement de leurs organisations de base, de leurs unions  et de leur réseau) ;
  • Travail en cascade
  • Plaidoyer en faveur d’une agriculture familiale durable (monter des dossiers de plaidoyer tenant compte des avis des producteurs agricoles et autres couches de la population en vue d’argumenter le plaidoyer) ;
  • Informations et communications systématiques sur les questions agricoles ;
  • Accompagnement des dynamiques organisationnelles paysannes ;
  • Le renforcement des capacités à travers des formations, coachings et échanges d’expériences des leaders paysans;
  • La mise en relation des organisations paysannes avec les différents partenaires étatiques et non étatiques ;
  • Respect des engagements entre les parties prenantes pour l’atteinte des objectifs de développement durable.

 

  1. Structure de l’organisation (organigramme qui contient toutes les fonctions et les noms complets des personnes de l’équipe de direction)

 

 

Type d’activités de l’organisation

– Structuration du mouvement paysan (dynamique communautaire).

– Renforcement des capacités des organisations paysannes (leaders paysans), par des formations et

Sensibilisation sur diverses thématiques.

– Lobbying sur l’agriculture familiale et du paysan producteur agricole.

– plaidoyer en faveur du paysan.

– Recherche des partenaires techniques et financiers en faveur des OPA.

– Faire le marketing de produits des membres, recherche des marchés, et communication de prix.

– Approvisionnement des OP en intrants agricoles et semences de bonne qualité.

–  Suivi des activités des OP.

– Sensibilisation et animation rurale.

– communication interne et externe ( SIMA)

– information et formation des membres

– représentation des OP membres devant l’Etat et les tiers

 

  1. Description du groupe cible

 

 La FOPAKKM  mène ses actions en faveur des bénéficiaires ci-après : 142 unions paysannes constituées de 2753 organisations paysannes de base avec 1 74.233 membres personnes physiques (Hommes, femmes, adultes et jeunes) dont, 88.905hommes et 85.328 femmes repartis dans 2756 villages à travers les 15 Territoires des provinces du Kwilu et Maï-Ndombe comme cibles directs et plus de 3000000 de personnes comme cibles indirects.

 

  1. Participation à des réseaux et structures de concertation

 

  • La FOPAKKM est membre de la Confédération Nationale des Producteurs  Agricoles du Congo « CONAPAC »

Description du champ d’action: National, République Démocratique du Congo dans les 26 provinces.

 

  • La FOPAKKM est membre de la commission provinciale routière dans le KWILU, et le Mai-Ndombe.

 

Description du champ d’action : Provincial

 

Date de la dernière planification :  Novembre 2021

Description du contenu : Plan stratégique 2021-2026 et plans d’actions 2021 (structuration du mouvement paysan, sensibilisation et      vulgarisation des textes légaux, renforcement des capacités des OP pour leur bon fonctionnement, plan d’action de plaidoyer et de communication, vulgarisation de la politique et stratégie genre…)

A la demande   des OPs membres du 2e niveau

Financée par l’ Apport local

 

Date de la dernière évaluation : septembre 2021

Description du contenu : plans d’actions 2021 (renforcement du développement institutionnel du mouvement paysan, sensibilisation et      vulgarisation des textes légaux, renforcement des capacités des OP pour leur bon fonctionnement, plan d’action de plaidoyer et de communication, vulgarisation de la politique et stratégie genre, l’agro-écologie…)

 

A la demande du  Conseil d’Administration

Financée par l’ Apport local

D.. Responsabilités

 

  1. Organes institutionnels.

 

  1. a) Assemblée générale :

Constituée des délégués ou représentants des  unions paysannes, soit 3 délégués par Union dont au moins une femme et un jeune obligatoirement.

Responsabilités et Fréquence :

– Organe suprême pour les décisions. Elire et révoquer les membres du CA et de la COC O.

– Adoption des statuts et ROI, examiner et approuver le budget, bilan, procès verbaux des AG et rapports CA et COCO.

– Conception de la politique générale de la FOPAKKM.

– 1 fois en session ordinaire annuellement et chaque fois que c’est nécessaire en session extraordinaire.

 

 

.b)     Equipe du    Conseil d’Administration :

 

 

Nom Fonction Sexe Profession AGE
NZWANGA KISWA Blaise PCA M AGRICULTEUR ADULTE
KISE Clémence Eugénie 1ère Vice PCA F AGRICULTRICE ADULTE
MPUTU José 2ème Vice PCA M AGRICULTEUR-PECHEUR JEUNE
MAFUTA  ELITA  NONO Secretaire rapporteur M AGRICULTEUR JEUNE
UYINDUYALA Jean Paulin Membre M AGRICULTEUR-ELEVEUR ADULTE
Membre M AGRICULTEUR ADULTE
KAHUBA Rosalie Membre F AGRICULTRICE ADULTE

 

Contacts des membres du CA :

 

Nom Fonction Sexe Contacts
NZWANGA KISWA Blaise PCA M +243 811656123, nzwangablaise@gmail.com
KISE Clémence Eugénie 1ère Vice PCA F +243 816787685, 0897940550
MPUTU José 2ème Vice PCA M +243812883414
MAFUTA  ELITA  NONO Secretaire rapporteur M +243822409923, mafutaelita@gmail.com
UYINDUYALA Jean Paulin Membre M +243816515154, +24397584717
ISOMI MBEMBE Membre M +243826661872
KAHUBA Rosalie Membre F +243821673481

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Fréquence des réunions du CA

– 2 fois en ordinaire / An et chaque fois qu’il y a nécessité en extraordinaire.

 

  1. la commission de contrôle (COCO):

 

Constituée de 3 membres élus par l’AG. Ils ont droit d’accès et d’analyse à tous les documents, toutes données et informations concernant la FOPAKKM. Ils présentent leur rapport directement à l’AG. 1 contrôle  par année et chaque fois que nécessaire.

 

Contrôle financier au sein de l’organisation:

Le contrôle s’effectue en :

  • La vérification du journal de caisse, du journal de banque et le comptage des espèces en caisse par la caissière et le comptable chaque jour, ainsi qu’à la vérification des toutes les pièces justificatives comptables (Bons d’entrée et de sortie de caisse, factures, reçus…)
  • Par le secrétaire exécutif, chaque semaine et toutes les fois qu’est nécessaire et parfois d’une manière inopinée. En vérifiant l’authenticité et l’originalité des dépenses engagées et des justificatifs y afférant et l’exactitude des chiffres.
  • Par le CA chaque mois, en vérifiant le rapport synthèse mensuel de la comptabilité et finances sur l’originalité des dépenses.
  • Par les commissaires aux comptes/commission de contrôle chaque fois tous les six mois. Ils ont droit de regard à tous les documents et dossiers de la FOPAKKM (Le registre des immobilisations et patrimoine.
  • Les bons d’entrée et de sortie de caisse, le livre de caisse et de banque, Différentes pièces justificatives de recettes et dépenses)…
  • Par des auditeurs externes, indépendants de l’organisation

 

  • Autorisation des dépenses et niveau d’autorité :

Par le  Président du CA moyennant des fiches d’engagement des dépenses approuvées en bonne et due forme, sous un plan de trésorerie établi par le S.Exécutif et le service comptable.

 

  • Autorisé à ouvrir et à clôturer un compte bancaire :

 

Le Secrétaire Exécutif et le Président du CA

 

 

  • Autorisé à signer les transferts bancaires et montants :

 

Le Secrétaire exécutif et le président du CA. Le montant n’est pas limitatif.

 

  • Noms du personnel du Département des Finances spécifiant la fonction, les responsabilités et le niveau de compétence.

 

Sexe               Fonction Responsabilités Niveau de compétence
NSEY DIAKOKO Adocile F Chargée de l’Administration  & finances  Administration, Comptabilité et finances/ Etablir les états financiers, vérifier tous les documents comptables et vérifier les dépenses engagées et les encaisses…. G3 en sciences commerciales.
KABWATA NAOMIE F Caissière tenir la caisse… L2 Economie rurale

 

 

 

  • système de comptabilité utilisé par l’organisation :

 

Comptabilité simple avec fichier en Excel

 

De façon manuelle.

.

 

  • L’organisation dispose de : -Statuts                                          

                                                  -Règlement Intérieur                               

                                                         -Manuel des procédures de gestion 

 

 

Fait à Kikwit, le 22/03/2022